Kinotayo 14e festival du cinéma japonais contemporain

novembre 2019 // février 2020

BOZO

© 2012 Apache Inc

Réalisé par: Tatsushi OMORI
Interprètes: Shingo MIZUSAWA, Shohei UNO, Yasushi FUCHIKAMI, Ai TAMURA
Sortie: 2013 | Durée: 130min | Genre: | VOSTFR

Synopsis

Quartier d'Akihabara à Tokyo : Tomoyuki Kaji, 28 ans, écrit en guise d'affichage sur son téléphone portable : « Si je meurs, je serai heureux alors ? ». Son agence d'intérim l'envoie à Nagano travailler dans une usine. Cependant, il est asocial et n'a pas confiance en lui : « Je suis seul. C'est évident, non ? Je suis un idiot ». Parmi ses nouveaux collègues, il y a Tanaka qui souffre de narcolepsie et qui s'endort toujours pendant les moments importants. « Pour les étoiles, nous sommes tous semblables », dit-il. « Seulement des gens. Vivants. Est-ce que ça aide ? ». Étant chacun le premier ami de l'autre, ils passent tout leur temps ensemble. Un soir, Tomoyuki rencontre Yuri qui a fuit Okada, un autre de leurs collègues. La folie qui s'ensuivra les conduira tous les deux dans des endroits auxquels ils ne s'attendaient pas.

Tatsushi OMORI

Né en 1970, il est le fils aîné de l'artiste d'avant-garde Akaji Maro, fondateur du buto Dairakudakan. Son rôle dans le film de Junji Sakamoto Scarred Angels (1997) lui ouvre les portes du cinéma : d'abord comme producteur de Nami (2001) de Hiroshi Okuhara (prix NETPAC à Rotterdam, 2003). Son premier film The Whispering of the Gods, sélection Kinotayo 2006, a été édité en DVD sous le titre français Les murmures des dieux en 2007, avant d'être présenté à Tokyo, Locarno et São Paulo. En 2010, son deuxième film A Crowd of Three gagne le Prix du Meilleur Nouveau Réalisateur de la Guilde des Réalisateurs du Japon avant d'aller à Berlin, Hong Kong et Kinotayo. L'année suivante, Tada's Do-It-All House a été classé 4e du Top Ten de l'année par la revue critique « Kinema Junpo ». En 2013, The Ravine of Goodbye a reçu le Prix spécial du jury au Festival de Moscou.