Kinotayo 16e festival du cinéma japonais contemporain

Drive Into Night

© 2021「DRIVE INTO NIGHT」Partners

Réalisé par: Dai Sako
Interprètes: Tomomitsu Adachi, Reo Tamaoki, Nahana, Shohei Uno
Année: 2021 | Durée: 125min | Genre: Drame | VOSTF

Synopsis

Akimoto et Taniguchi sont deux collègues qui travaillent pour un ferrailleur en proie à des difficultés économiques. L’un est un célibataire introverti et méprisé par son supérieur, quant à l’autre, il est insatisfait de sa vie de famille. Un soir de beuverie ils commettent un crime irréparable et tentent d’en faire porter le chapeau à un collègue, tout en continuant comme si de rien n’était. Leur existence va s’en trouver bouleversée. Ce récit original aux multiples rebondissements et aux accents de film noir, porte un regard sans concession sur une société construite sur le mensonge et l’exploitation d’autrui. Grâce à une photographie stylisée jouant admirablement des atmosphères nocturnes, à une direction d’acteur portée sur l’expression corporelle et un art du récit entretenant le suspense par l’ellipse, ce drame sombre et désespéré sur notre monde, nous entraîne progressivement sur la pente d’un irrationalisme nourri par le ressentiment.

Séances

Date Heure Salle
09/12/2022 20:30 Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP)
14/12/2022 13:30 Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP)

Dai Sako

Né en 1971 dans la préfecture de Kanagawa, Dai Sako est réalisateur, scénariste et monteur. Son road movie autoproduit Still Paradise (2006) a reçu les éloges de Kiyoshi Kurosawa qui voit en lui un héritier de Wim Wenders. En tant que scénariste on lui doit celui de Vacation (2008), récit d’un gardien de prison qui assiste à l’exécution des condamnés à mort au Japon. Le film est récompensé du Soleil d’or du premier film lors de la 4e édition Kinotayo. Il est également l’auteur de Feast of Abraxas (2010) de Naoki Kato, sélectionné à Sundance. En tant que réalisateur il tourne Running on Empty (2010), son premier film commercial ainsi que The Chaplain (2018), œuvre qui interroge la question de peine de mort au Japon à travers la figure d’un aumônier, incarné par Ren Osugi dans l’une de ses toutes dernières apparitions. Drive into Night est son dernier long-métrage.