Kinotayo 16e festival du cinéma japonais contemporain

Just Remembering

©2022 "Just Remembering" Film Partners

Réalisé par: Daigo Matsui
Interprètes: Sosuke Ikematsu, Sairi Ito, Yuumi Kawai, Masatoshi Nagase
Année: 2021 | Durée: 115min | Genre: Drame, Romance | VOSTF

Synopsis

Yo est conductrice de taxi à Tokyo. Teruo était danseur avant de se blesser et a dû se reconvertir en éclairagiste de théâtre. Leur histoire est racontée dans l’ordre chronologique inverse, de leur rupture jusqu’à leur rencontre, alors que Yo le recroise par hasard et que les souvenirs remontent à la surface… Une plongée dans le passé de trentenaires qui se sont profondément aimés avant de se séparer, doublée d’un témoignage sur la société au temps de la pandémie à travers la galerie des passagers bigarrés qui montent à bord du taxi. Comme Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi et Night on earth de Jim Jarmusch – ouvertement cité comme film préféré des protagonistes – cette chronique romantique douce amère et délicate nous rappelle le charme d’une conversation en voiture lorsqu’on est conduit par un tiers. Magique dans sa façon de transcender les gestes répétitifs du quotidien, notamment lors de flash-backs qui dévoilent petit à petit leur sens profond.

Séances

Date Heure Salle
08/12/2022 14:00 Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP)
13/12/2022 19:30 Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP)

Daigo Matsui

Né en 1985 dans la préfecture de Fukuoka, enfant il se passionne pour l’œuvre du mangaka Fujiko Fujio auteur de Doraemon et se destine à devenir caricaturiste. Il abandonne le dessin et se dirige un temps vers la comédie. En 2006 il fonde la troupe de théâtre 5-JIGEN (Gojigen). Il entame sa carrière de scénariste pour la télévision avec l’adaptation télévisée du manga Twin Spica en 2009 par la NHK, télévision publique japonaise, où il est le plus jeune scénariste. Il s’essaye également à la réalisation de clips vidéo pour le groupe de musique CreepHyp. En 2012, il signe son premier long-métrage Afro Tanaka (2012), puis suivent How Selfish I Am ! (2013) et Sweet Poolside (2014). Son long-métrage Wonderful World End (2014) est projeté à la 65e Berlinale, quant à Our Huff and Puff Journey, il vaut à son réalisateur deux prix au festival international du film fantastique de Yubari. Portrait excentrique de la jeunesse féminine contemporaine Japanese Girls Never Die est sélectionné lors de la 12e édition Kinotayo. Just Remembering a été récompensé du prix du public au dernier Festival international du film de Tokyo.