13e festival du cinéma japonais contemporain

Décembre 2018 // Février 2019

Rock'n Tokyo

Réalisé par: Pamela VALENTE
Interprètes: Guitar Wolf, The 5678's, Jet Boys, Nine
Sortie: 2006 | Durée: 90min | Genre: | VOSTFR

Synopsis

“La première fois que j'ai mis les pieds à Tokyo, je suis tombée amoureuse de la ville et j’ai décidé que je devais vivre là-bas. Un an plus tard, j'ai quitté tout ce que j'avais à Paris et vivais à Nishi-Ogikubo, à l'ouest de Tokyo, dans une maison de famille japonaise.” En visitant la ville, la réalisatrice découvre alors “plusieurs Tokyo différents”. Afin de laisser une emprunte vidéo de la ville, elle décide de faire le portrait de Tokyo à travers le monde du rock underground. Ce documentaire suit 4 groupes de rock :
  • Guitar Wolf : 3 beaux mecs en cuir noir et lunettes de soleil, mythifié par un chanteur/ guitariste à la une présence démoniaque. Un rock « garage » parmi les plus intenses et les plus bruyants jamais entendus et paradoxalement, un contrat avec un grand label de musique.
  • The 5678’s : reines du rock d’une féroce élégance, elles ont attiré l’admiration mondiale lors d’une mémorable scène dans Kill Bill, le film de Quentin Tarantino.
  • Jet Boys : groupe exalté et mené à une vitesse supersonique par un chanteur/guitariste extrême, fou, débridé à tendance exhibitionniste.
  • Nine : des jeunes qui croient en leur musique et en leur réussite. La réalisatrice les a connus quand ils jouaient devant la gare de Shinjuku, comme s’il s’agissait du dernier concert de leur vie.

Si le film est consacré à la musique de ces groupes, il révèle aussi leur façon de vivre, leur style totalement voué à leur passion du rock, et leurs étonnants périples dans un Tokyo aussi surprenant que qu’insolite. La réalisatrice souhaite ainsi éveiller la sensibilité des spectateurs et leur faire partager “l'étrangeté de la ville, la générosité des gens, l'énergie, le talent et l'intensité de ces stars du rock.”

Pamela VALENTE

Née en 1970 à Sao Paulo au Brésil. Après avoir terminé ses études de journalisme, elle part s’installer en France où elle étudie l’histoire. Elle commence alors à réaliser des documentaires ainsi que de « l’art vidéo ». Les thèmes qui l’intéressent ont trait à l’urbanisme et sont souvent liés à la relation entre l’individu et la ville (Le Brésil à Paris,...).
En 2003 elle part pour Tokyo où elle va vivre pendant 2 ans et réalise le film Rock ’n Tokyo présenté comme un hymne underground d’amour à la ville. En 2009 elle réalise un documentaire sur l’art du tatouage traditionnel japonais, La Voie de l’Encre.
Elle retourne vivre à Sao Paulo en 2011 pour développer de nouveaux projets.