Kinotayo 15e festival du cinéma japonais contemporain

Suis-moi, je te fuis

Réalisé par: Koji Fukada
Interprètes: Win Morisaki, Kaho Tsuchimura, Shohei Uno
Sortie Japon: 2020 | Durée: 109min | Genre: Drame | VOSTF

Synopsis

Entre ses deux collègues de bureau, le cœur de Tsuji balance. Jusqu’à cette nuit où il rencontre Ukiyo, à qui il sauve la vie sur un passage à niveau. Malgré les mises en garde de son entourage, il est irrémédiablement attiré par la jeune femme... qui n’a de cesse de disparaître.

Koji Fukada

Né en 1980 dans la préfecture de Tokyo, Koji Fukada se forme à la Film School of Tokyo où il entre en 1999. Il se distingue par ses liens privilégiés avec la culture française dont témoigne La Grenadière (Soleil d'Or Kinotayo 2008), moyen-métrage d’animation adapté de Balzac ; ainsi que la figure tutélaire d’Eric Rohmer qui imprègne une partie de son œuvre. C'est grâce à Hospitalité , et surtout Au revoir l’été, son premier long-métrage distribué en France, qu'il obtient une reconnaissance internationale. On lui doit aussi Sayonara , fable futuriste adaptée d'une pièce du dramaturge Oriza Hirata, le thriller familial Harmonium Prix du jury section Un certain regard au 69ème Festival de Cannes, et L’Infirmière . Le Soupir des vagues sorti l'été dernier est sa première production tournée à l'étranger. Labellisé Cannes 2020, son diptyque Suis-moi, je te fuis et Fuis-moi, je te suis est son dernier long-métrage. En pleine pandémie de Covid-19 et devant l'absence de politiques publiques de soutien, il lance avec son collègue Ryusuke Hamaguchi le « Mini-Theater AID Fund », une campagne de financement participatif visant à venir en aide aux petits exploitants indépendants du Japon, qui obtient un grand succès.