Kinotayo 14e festival du cinéma japonais contemporain

Talking the Pictures

© 2019 TALKING THE PICTURES Production Committee

Réalisé par: Masayuki SUO
Interprètes: Ryo Narita, Yuina Kuroshima, Masatoshi Nagase, Kengo Kora, Mao Inoue
Sortie Japon: 2019 | Durée: 126min | Genre: Film historique | VOSTF

Synopsis

Aux débuts du cinéma muet au Japon, la projection de films est accompagnée en plus de l'orchestre d'un benshi, également appelé "katsuben" en japonais. Véritables stars, ils commentent et expliquent les dialogues, interprétant à la fois le narrateur et les personnages. Leur prestation est si impressionnante que cette tradition ralentit l’arrivée du cinéma parlant au Japon, rendant leur performance plus attractive que le film lui-même. Shuntaro et Umeko, deux enfants d'origine modeste, sont fascinés par le cinéma autour duquel ils se lient. L'un souhaite devenir benshi, et l'autre actrice. Dix ans plus tard leurs destins vont se recroiser dans des circonstances inattendues. Sorte de Cinema Paradiso célébrant le cinéma japonais d'antan, Talking the pictures est un passionnant voyage dans le temps entremêlant romance, action, burlesque et film de reconstitution.

Masayuki SUO

Né en 1956 à Tokyo, Masayuki Suo est diplômé de l'Université Rikkyo. Il se forme à la réalisation au sein du collectif Unit 5 dont les membres travaillent en tant qu'assistants dans le milieu du cinéma pink (cinéma érotique). Son premier long-métrage La famille perverse - la femme de mon frère (1983) est un hommage appuyé à Ozu en forme de film pink. Doué pour la comédie, il poursuit sa carrière dans le cinéma traditionnel avec Fancy Dance (1989). Avec Sumo do, sumo don’t (1992) il remporte plusieurs prix décernés par l'Académie Japonaise, dont celui du meilleur réalisateur. Son plus grand succès populaire Shall We Dance? (1996) lui offre une reconnaissance internationale et fera l'objet d'un remake américain en 2004. Après 10 ans d'absence il revient avec le drame judiciaire I Just Didn’t Do It (2006). On lui doit aussi la comédie musicale Lady Maiko (2014) sur une jeune provinciale qui rêve de devenir apprentie geisha. Talking the Pictures est son dernier long-métrage.