13e festival du cinéma japonais contemporain

Décembre 2018 // Février 2019

The Chrysanthemum and the Guillotine

© 2018 "The Chrysanthemum and the Guillotine" project

Réalisé par: Takahisa Zeze
Interprètes: Mai Kiryu, Hanae Kan, Masahiro Higashide
Sortie: 2018 | Durée: 189min | Genre: Drame | VOSTF

Synopsis

Le 1er Septembre 1923, le grand tremblement de terre du Kanto plongeait Tokyo et ses environs, dans le chaos. De ces ruines, naîtront les premiers signes d'une militarisation du pays qui se poursuivra durant les décennies à venir. Au même moment, on observe l'épanouissement de cultures locales, encore méconnues aujourd'hui, telles qu'un circuit national de sumo féminin. Le sport se développe au début du XIXème siècle avant de disparaître durant la période d'après-guerre. Exclues de l’histoire, ces femmes intrépides resteront dévouées corps et âmes à leur sport.

Takahisa Zeze

Né en 1960, Takahisa Zeze commence à réaliser des films indépendants en 8mm et 16mm alors qu'il est encore étudiant à l'université de Kyoto. Après l'obtention de son diplôme, il rejoint la Shishi Productions et y fait ses débuts en tant que réalisateur de films pink (cinéma érotique) avec Good Luck Japan. Dans les années 90 il acquiert un statut d’auteur en faisant partie des « quatre dieux du pink », dénommés « pink Shitennô ». Durant cette période il signe également de nombreux scénarios sous divers pseudonymes. Depuis, il tourne aussi bien  des documentaires que des films traditionnels, tels que l’oeuvre fleuve Heaven Story qui remporte un prix de la critique au Festival international du film de Berlin en 2011.